Travaux de l'ASA

ACTUALISATION DE L’ÉTUDE POUR LA MODERNISATION DE LA RÉGULATION DES CANAUX GRAVITAIRES DE L’ASA DU CANAL SAINT JULIEN

Cette action au cœur du  Contrat de Canal n°1 est cofinancé par nos partenaires historiques : l’Agence de l’Eau et le Conseil départemental de Vaucluse sur des fonds de l’union Européenne (FEADER).

 

L’ASA du Canal Saint-Julien s’est lancée dans les années 2000 dans une opération pilote de modernisation de la régulation des canaux maîtres de son réseau d’irrigation.

 

Après une première phase de travaux entre les années 2012 et 2018, l’opération de modernisation de la régulation demande une actualisation de l’Avant-Projet réalisé en 2007.

En effet les 4 tranches de travaux de modernisation de la régulation des canaux gravitaires du canal Saint-Julien réalisées au cours des 6 dernières années (2012-2018), ont permis de mettre en service de nombreux dispositifs de régulation (niveau, débit, mesures) sur les secteurs amont et traversée de Cavaillon jusqu’au Moulin Saint Marc dont la gestion est centralisée sur un superviseur. Toutefois la totalité des travaux n’a pu être engagée en raison de la complexité technique de l’opération pilote de modernisation de la régulation, mais aussi de la modification des règles de financements publics.

 

L’étude AVP de la modernisation de la régulation des canaux gravitaires de l’ASA réalisé en 2007, doit ainsi être actualisée principalement sur les secteurs amont et aval de cavaillon.

 

L’objectif principal de l’opération de modernisation de la régulation des canaux maîtres consiste à limiter au strict nécessaire les prélèvements en tête du canal principal tout en assurant la satisfaction des différents usages de l’eau. Ces économies profiteront majoritairement aux milieux naturels locaux (Coulon) et Durancien dans un objectif d’atteinte du Bon Etat Ecologique de ces milieux.

Le projet permet également de répondre à des objectifs secondaires :

  •   optimiser l’exploitation des ouvrages principaux du canal en fonction des conditions de ressource et de desserte en eau des usagers ;

  •   améliorer les conditions de sûreté et de sécurité des ouvrages en particulier dans leur fonction de collecteur d’assainissement pluvial ;

  •  simplifier et rationaliser les tâches d’exploitation, de surveillance et de maintenance des ouvrages ;

  •  diminuer voire supprimer dans la mesure du possible les pertes d’eau inutiles par surverse;

  •  permettre l’adaptation du fonctionnement du canal aux contraintes entraînées par la réalisation progressive des programmes de modernisation des réseaux d’irrigation.

FEADER-gestion-regional-coul.jpg
Les projets réalisés grâce au cofinancement de l’Union Européenne et du Fonds FEADER

Deux projets bénéficient des aides financières de l’Union Européenne via les fonds FEADER, mais également d’un cofinancement de l’Agence de l’Eau

  • La modernisation de la régulation des canaux gravitaires de l’ASA du Canal Saint Julien TRANCHE 3

  • La modernisation de la régulation des canaux gravitaires de l’ASA du Canal Saint Julien TRANCHE 4

 

Contexte général du projet de modernisation de la régulation

 

Dans le cadre de la modernisation générale des canaux gravitaires qu’elle exploite, l’ASA du Canal St Julien s’est engagée dans la réalisation de travaux visant à :

  • Mieux maitriser les volumes d’eau introduits dans le périmètre géré par l’ASA

  • Réduire les prélèvements d’eau dans le milieu durancien, tout en maintenant un service satisfaisant pour ses propriétaires, en améliorant la réactivité des canaux et en simplifiant les tâches d’exploitation

 

Les solutions techniques validées par l’ASA, qui font suite aux études d’Avant-Projet (entre 2006 et 2007) et de Projet (en 2012) consistent en :

  • La modernisation d’ouvrages de régulation existants,

  • La création de nouveaux aménagements,

  • Le développement d’un système de télégestion centralisé.

 

Ces travaux de modernisation portent sur 5 canaux gravitaires gérés par l’ASA du Canal St Julien :

  • Le canal d’Amenée (2.5 kms)

  • Le canal St Julien ou canal maître (22 kms)

  • Le canal des Sables (9 kms)

  • Le canal du Plan Oriental (7 kms)

  • Le canal de Fugueyrolles (3 kms)

 

Les travaux n’ont pu être réalisés qu’au cours de la période annuelle de chômage des canaux dont la durée est limitée à deux mois entre décembre de l’année n et février de l’année n+1. Étant donné l’envergure des travaux à réaliser et la période extrêmement contrainte au cours de laquelle ils peuvent être exécutés, quatre tranches de travaux ont été prévus.

 

Les deux premières tranches de travaux ont été réalisées au cours des chômages annuels des hivers 2013/2014 et 2014/2015. Elles ont concerné les aménagements :

  • Sur le canal d’amenée, au niveau duquel tous les ouvrages sont réalisés

  • Sur le Canal St Julien, au niveau duquel la totalité des ouvrages a été réalisée sur la partie amont du canal maître (de la commune de Cheval Blanc à la partie urbaine de Cavaillon jusqu’au Moulin Saint Marc)

 

La troisième tranche de travaux a été réalisée en deux phases lors des chômages annuels 2016/2017 et 2017/2018 et concerne les canaux de Saint Julien, des Sables et du Plan Oriental.

 

La quatrième tranche a été réalisée lors du chômage annuel 2017/2018 et concerne le canal St Julien dans sa partie aval.

 

Ouvrages de régulation réalisés lors des travaux de la troisième tranche

 

Canal saint julien : site du Moulin St Marc (régulation de niveau et mesure de débit)

 

Cet ouvrage doit remplir deux rôles :

  • La régulation de niveau dans le bief du canal amont du Moulin St Marc, qui consiste en le maintien d’un niveau d’eau suffisamment haut pour permettre l’alimentation des filioles de chemin neuf, chemin vieux et barattes.

  • La mesure de débit dans le canal saint julien au niveau de cet ouvrage (départ du secteur aval du périmètre après la restitution des canaux du Plan Oriental et Fugueyrolles)

 

L’ouvrage retenu a consisté à :

  • Remplacer la vanne plate manuelle présente au niveau du déversoir par une vanne déversante motorisée de dimensions similaires afin de permettre le maintien de la ligne d’eau amont à une valeur suffisante

  • Calibrer sur 10 ml une section rectiligne du canal à l’aval du déversoir pour y installer un système de mesure de débit

 

Canal des Sables : régulateur des Blazes S3

 

Le Canal des Sables collecte et transite d’importants débits en cas de forts épisodes pluvieux. L’ouvrage de régulation des Blazes a été créé afin de permettre l’alimentation de la prise de la filiole des blazes quelques soient les conditions de débit dans le canal. Cet ouvrage consiste en la réalisation d’un seuil transversal maçonné et d’un déversoir latéral de sécurité.

 

Le maintien de la ligne d’eau à une cote altimétrique supérieure permettant la bonne alimentation de la filiole, a nécessité la réalisation d’un cuvelage en amont du seuil sur une longueur de 120 mètres.

 

Prise de la station de pompage du Plan Oriental

 

Les travaux au droit de cet ouvrage ont consisté principalement à l’installation d’une vanne déversante motorisée à la prise du canal du Plan Oriental en remplacement de l’ancienne vanne plate afin de :

  • Permettre le maintien d’une hauteur d’eau amont pour l’alimentation de la station de pompage (risque de désamorçage des pompes)

  • mesurer de manière très précise les débits entrants dans le réseau gravitaire du Plan Oriental

 

Canal des Sables : régulateur de la Cécceride N°2 S2

 

Cet ouvrage du Canal des Sables a été créé afin de permettre l’alimentation de la prise de la filiole de la Cécceride N°2 quelques soient les conditions de débit dans le canal. Cet ouvrage consiste en la réalisation d’un seuil transversal maçonné et d’un déversoir latéral de sécurité.

Canal des Sables : régulateur de niveau de la Raymonde

 

Le régulateur de la Raymonde est un ouvrage existant à moderniser, contrairement aux régulateurs de niveau S2 et S3, qui sont des ouvrages à créer.

 

La modification de conception de l’ouvrage de la Raymonde consiste principalement en la substitution du planchage actuelle par l’installation d’une vanne plate neuve de meilleure conception. L’ouvrage est asservi à un niveau d’alerte « niveau haut » en cas d’épisode pluvieux important ou dysfonctionnement du déversoir de sécurité.

 

Ces travaux ont nécessité la réalisation d’un cuvelage en amont du régulateur sur une longueur de 90 mètres.

Ouvrages de régulation réalisés lors des travaux de la quatrième tranche

 

La quatrième tranche de travaux a été réalisée lors du chômage 2017/2018 et concerne la partie aval du Canal St Julien dans la traversée de la plaine agricole au nord-ouest de la zone urbanisée de Cavaillon.

 

La partie aval de Cavaillon, à vocation très agricole, comporte beaucoup de prises qu’il s’agisse de filioles syndicales ou de martelières privées. Elles sont alimentées principalement par des planchages dans le canal. La modernisation de la partie aval du périmètre consiste donc principalement en la création de seuils transversaux.

La ligne d’eau après création des seuils est proche du niveau maximal avant travaux. Pour prévenir les risques de débordements mais aussi de dégradations de berge, un cuvelage doit être réalisé simultanément aux ouvrages de régulations de niveau.

Les travaux de la quatrième tranche ont consisté à la création du seuil S5 (prise de la grande Régente) et réalisation d’un cuvelage en amont sur une longueur de 840 ml par la mise en œuvre de caniveaux en béton armé de dimensions 2m (largeur) par 1.5m (hauteur).

Le seuil S5 est situé en aval de l’ouvrage du Cabanon Saint Peyre et en amont du retour des grandes Barattes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

im.jpg
Dossier de financement Regul T4.jpg